Que nous révèle le rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale ?

Le rapport de la CCSV nous apprend que le déficit de la Sécurité sociale (38,4 milliards d’euros pour 2021) est caractérisé par les pertes et fortes dépenses sur la branche maladie, le déficit de la branche retraite et le déficit plus élevé que prévu de la nouvelle branche autonomie.

La Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) a examiné le 24 juin le rapport des comptes de la Sécurité sociale. Après un déficit historique de 38,7 milliards d’euros enregistré en 2020 en raison de la crise sanitaire, le déficit de la Sécurité sociale se maintiendra cette année à 38,4 milliards d’euros.

La LFSS 2021 tablait pourtant sur un léger redressement à 35,8 milliards d’euros mais les dépenses se sont accrues de 8,2 milliards d’euros pour payer les tests, les vaccins et les autres surcoûts (hôpitaux, arrêts de travail) liés à la troisième vague épidémique en début d’année.

L’essentiel du déficit reposera sur la branche maladie, qui devrait finir l’année avec une nouvelle perte record de 31 milliards d’euros, après 30,4 Md€ en 2020. La branche retraite affichera aussi un solde en dégradation, à -4,4 milliards d’euros. S’ajoutent les pertes, à -2,6 milliards d’euros, du Fonds de solidarité vieillesse (FSV). La nouvelle branche autonomie, quant à elle, terminera son premier exercice sur un déficit plus élevé que prévu de 1,2 milliard d’euros.

Intéressez-vous aussi aux dernières actualités de la Fédération :

Jonxio flash info logo
24/06/2021

Mobilisation contre le risque cardiovasculaire

La Mutuelle Communauté Défense (MCDef), membre de la Fédération JONXIO, est engagée  depuis plusieurs années dans le soutien du dispositif « Le Bon Samaritain » qui agit dans le domaine de la prévention du risque cardiaque.

Nouveauté 2021 : la mise en application d’une formation sur les gestes qui sauvent et l’utilisation des défibrillateurs assurée par Le Bon Samaritain.